La criminalité ciblant les camions en Europe et les moyens d’y faire face

La TAPA (Association pour la protection des marchandises transportées) indique que 4197 incidents de vol de marchandises se sont produits entre janvier et juin 2019 en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Le rapport EC Security Guidance for the European Commercial Road Freight Transport Sector (Consignes de sécurité de la CE destinées au secteur européen du transport routier de marchandises) met en évidence les risques les plus courants en matière de sécurité, en particulier le vol de marchandises, la cybercriminalité et l’entrée de passagers clandestins dans les camions. Cet article s’intéresse à ces risques de sécurité, évalue les répercussions négatives à la fois pour les conducteurs et les gestionnaires de flottes, et apporte quelques conseils pour améliorer la sécurité et prévenir les futurs incidents.

Vols de cargaison

Les marchandises ne sont jamais aussi vulnérables que lorsqu’elles sont transportées sur la voie publique, en raison du grand nombre d’aires de stationnement non sécurisées et du temps nécessaire pour les emmener d’un endroit à un autre. Les différents types de vols de marchandises incluent le détournement, le vol dans un véhicule à l’arrêt ou en mouvement, ou encore le vol simultané du véhicule et de son chargement.

Le vol de chargement peut survenir à n’importe quelle étape de la chaîne d’approvisionnement, mais les criminels ont tendance à cibler les marchandises en transit. C’est sur les aires de stationnement non sécurisées que le risque est le plus grand, car les conducteurs et les chargements constituent alors une cible facile. Le deuxième risque le plus important intervient pendant la conduite, car le véhicule peut être détourné, arrêté par de faux policiers ou envoyé vers un faux entrepôt.

Les conducteurs sont plus susceptibles de subir des violences lorsque la valeur de la cargaison est élevée. Parmi les exemples de biens à haut risque, on trouve les produits pharmaceutiques faisant régulièrement l’objet d’un usage abusif, les métaux précieux, les cigarettes et les appareils électroniques de grande valeur.

Cybercriminalité

Le vol direct dans des entrepôts est compliqué et peu probable dans des zones sécurisées. La cybercriminalité, en revanche, est devenue un moyen répandu de faciliter le vol de marchandises. Les criminels peuvent pirater des systèmes informatiques et voler l’identité d’une société de transport ou en créer une frauduleusement, ce qui leur donne alors accès à des informations confidentielles qu’ils peuvent utiliser à des fins criminelles, allant du vol au trafic illicite de migrants.

Bien que la cybercriminalité n’implique pas de violence, elle peut sérieusement nuire à la réputation, aux finances, à la sécurité et à la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise.

Passagers clandestins

Les passagers clandestins montent à bord des camions sans qu’on les aperçoive et essaient ainsi d’entrer illégalement dans un pays. Cela arrive souvent à proximité des frontières ou dès le départ du camion, mais plus rarement en cours de route.

Dans la plupart des cas, les conducteurs ne subissent aucune violence si les clandestins ne sont pas repérés. Toutefois, il arrive que ces derniers créent une diversion, telle qu’un barrage routier servant à arrêter le camion, ce qui peut entraîner des blessures et des dommages matériels.

Même une société de transport qui n’est pas sciemment impliquée dans le trafic illicite de migrants pourrait s’exposer à des sanctions financières si cela arrivait. Dans certains cas, des marchandises sont endommagées, volées ou détruites à la frontière à cause d’un risque de contamination.

Que peuvent faire vos conducteurs ?

Vols de cargaison

D’après la TAPA, 60 % des vols de cargaison ont lieu sur des aires de stationnement non sécurisées. Toutefois, en raison du manque de parkings sécurisés en Europe, les camions et leurs conducteurs se retrouvent souvent exposés à des risques.

Les principales parties prenantes s’accordent sur la nécessité d’un plus grand réseau de stationnements sécurisés. En 2018, l’UE a mené une enquête dans laquelle 86 % des opérateurs de transport et 83 % des conducteurs ont estimé qu’il était urgent de mettre à disposition des aires de stationnement sûres et sécurisées.

En attendant, les conducteurs doivent s’assurer que leurs portières sont verrouillées avant de prendre des pauses et connaître tous les dispositifs et fonctionnalités de sécurité, y compris le bouton d’alerte, les systèmes de télématique ou de géolocalisation. Si votre conducteur/trice est sur la route et a l’impression d’être la cible de criminels, il ou elle doit contacter le bureau et la police immédiatement et rester dans la cabine avec le moteur en marche.

Cybercriminalité

Il est conseillé aux conducteurs d’établir de solides relations avec les clients, les sous-traitants et toutes les autres personnes avec lesquelles ils travaillent au quotidien. Ils doivent en particulier être vigilants lorsqu’ils ont affaire à des inconnus. Si une personne avec laquelle ils sont en contact fait quelque chose d’inattendu, agit de manière suspecte ou change de programme sans explication, ils doivent le signaler immédiatement au bureau.

Passagers clandestins

La plupart du temps, les clandestins essaient de monter à bord des camions près des frontières. Il est donc plus prudent d’éviter de s’arrêter à proximité des points de départ et d’arrivée. Il arrive parfois que les conducteurs soient obligés d’attendre à la frontière avant de pouvoir passer la douane et reprendre la route. Dans ce cas, ils doivent toujours de se garer sur une aire de stationnement sûre, en sécurisant le véhicule et en communiquant avec le bureau.

Que pouvez-vous faire ?

En tant que gestionnaire de flotte, il est facile de se sentir impuissant(e) dans ce genre de situation. Toutefois, vous pouvez prendre quelques mesures de gestion des risques pour anticiper et prévenir d’autres incidents. Le rapport de l’UE propose un modèle en cinq étapes pour gérer les risques de sécurité des transports routiers. Il insiste en particulier sur la nécessité d’analyser l’ensemble de votre activité et d’identifier les éventuelles failles en matière de sécurité. Cela vous aidera à évaluer ce dont vous avez besoin, quel budget peut être consacré à quel domaine et comment jauger les résultats des protocoles de sécurité par la suite.

Quelles questions devez-vous donc vous poser sur votre activité actuelle ? Voici quelques suggestions :

Évaluation des risques

  • Quelles marchandises transportez-vous ? Courent-elles un risque élevé de vol de cargaison ?
  • Où doivent-elles être livrées ? Leur destination présente-t-elle un risque élevé de vol de cargaison ou d’entrée de passagers clandestins ?
  • Quels incidents vos camions ont-ils déjà connu sur ces itinéraires ? Qui était impliqué et comment cela s’est-il passé ?

Planification

  • Prenez-vous en compte les aires de stationnement sécurisées lorsque vous planifiez vos itinéraires ?
  • Suivez-vous exactement les mêmes itinéraires à chaque fois ou en changez-vous régulièrement ?
  • Vos salariés sont-ils formés à la reprise après sinistre ?

Processus

  • Quelles mesures sont en place pour détecter des activités suspectes ?
  • Êtes-vous en mesure de savoir si un conducteur emprunte un itinéraire inattendu ou inhabituel ?
  • Disposez-vous de fonctionnalités de géo-repérage pour suivre et retracer les mouvements des véhicules et des ressources ?
  • Avez-vous accès à des données télématiques et les utilisez-vous pour repérer des anomalies ?

Ressources

  • Quels éléments sont en place pour sécuriser vos installations ?
  • Votre sécurité informatique est-elle à jour ? Êtes-vous protégé(e) par des mots de passe efficaces, des antivirus et des pare-feu ?
  • Vos véhicules disposent-ils de serrures renforcées ?
  • Comment surveillez-vous le comportement des conducteurs et les informations sur les véhicules ?

Ressources humaines

  • Y a-t-il un membre de votre équipe assigné à la sécurité des camions et des remorques ? En quoi est-il ou elle qualifié(e) pour occuper cette fonction ?
  • Vérifiez-vous les antécédents de vos conducteurs avant de les engager ?
  • Comment formez-vous les conducteurs à réagir face à des activités criminelles ?
  • Des processus sont-ils en place pour limiter le nombre de personnes ayant accès aux informations relatives au fonctionnement de vos camions ?

Partenaires

  • Qui sont vos partenaires ?
  • Quelles normes de sécurité vos partenaires appliquent-ils ? Sont-elles les mêmes que les vôtres ?
  • Vos partenaires forment-ils correctement les membres de leur personnel ? Les membres de leurs équipes disposent-t-ils tous des certifications nécessaires pour occuper leurs fonctions ?
  • Entretenez-vous des liens étroits avec toutes les entreprises avec lesquelles vous travaillez ?

Incidents

  • Avez-vous un processus en place concernant la marche à suivre après un incident ?
  • Existe-t-il un plan d’urgence ?
  • Vos conducteurs savent-ils remplir les rapports d’incident ?
  • Vos conducteurs sont-ils entraînés à la façon de réagir s’ils sont menacés ?
  • Les unités de chargement sont-elles numérotées pour faciliter leur identification ?
  • Les marchandises que vous transportez disposent-elles de caractéristiques (telles que des numéros de série) qui les rendraient difficiles à revendre sur le marché noir ou le dark web ?

N’oubliez pas que le paysage de la sécurité et des risques est en constante évolution. Tout comme vous fixeriez des KPI (indicateurs clés de performance), définissez des éléments de mesure permettant de contrôler les indicateurs de performances de sécurité (IPS) et utilisez ces données pour améliorer constamment vos performances. Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez lire ici le rapport européen sur les consignes de sécurité dans son intégralité.

Vous souhaitez savoir comment la télématique peut contribuer à sécuriser vos véhicules et votre activité ? Découvrez-le ici.

S'abonner au blog Webfleet

Abonnez-vous pour recevoir des actualités et des conseils pour améliorer les performances de la flotte. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Veuillez fournir une adresse e-mail valide.
Sélectionnez le secteur d'activité.

Avec nous, vos données personnelles sont en sécurité. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Désolés, mais nous ne trouvons aucun résultat.

Chargement en cours

Rechercher sur le blog

Gestion de flotte