Votre entreprise est-elle pionnière en matière de technologie ?

Les technologies transformatives sont en train de bouleverser le mode de fonctionnement du commerce mondial. Si les avantages potentiels pour les sociétés novatrices sont énormes, il subsiste des risques. Par exemple, celui de se faire distancer par des concurrents maîtrisant mieux la technologie.

De ce fait, beaucoup d’entreprises se demandent comment exploiter pleinement les technologies de rupture sans faire exploser leur budget. Une autre volonté prépondérante est pour ces sociétés de ne pas se retrouver prisonnières de technologies qui seront bientôt obsolètes. Ces défis ont été analysés en détail dans une nouvelle étude de Webfleet. Elle a été conçue pour participer à la compréhension des processus commerciaux d’un monde ultra-connecté, guidé par les données.

La productivité est la force motrice

Fondée sur les réponses de 1 400 dirigeants d’entreprise présents sur sept marchés de l’UE, l’étude montre que les sociétés sont incitées à adopter de nouvelles technologies. Elles souhaitent en effet travailler plus efficacement, interagir davantage avec leurs clients et améliorer la gestion du personnel. Toutefois, l’étude a aussi révélé que les entreprises étaient découragées par la pénurie d’informations fiables, les craintes relatives à la sécurité des données et le risque d’obsolescence.

25 % des sociétés interrogées ont déclaré que leur principale motivation à adopter de nouvelles technologies était l’augmentation de leur productivité. Le second critère de motivation est relatif à « l’amélioration du service à la clientèle », qui représente 17 % des réponses.

Les répondants ont également souligné l’importance de la technologie pour attirer, fidéliser et motiver le personnel. 84 % d’entre eux ont d’ailleurs confirmé que la technologie était indispensable pour atteindre cet objectif.

En revanche, 63 % des personnes interrogées estiment qu’il existe un manque de conseils fiables concernant les nouveaux systèmes technologiques. Aussi, 46 % d’entre elles craignent que toute nouvelle technologie soit obsolète au bout de trois ans.

Pour des informations plus complètes, vous pouvez consulter notre rapport synthétique. Il comporte toutes les conclusions de cette étude internationale. Des conseils et analyses utiles sont également disponibles. Si vous souhaitez vous concentrer sur les principales conclusions, vous en trouverez l’illustration dans notre dernier document infographique.

 Quelques points clés :

Les grandes entreprises mènent la danse, les PME suivent

Il est clair que les grandes sociétés, en particulier, sont conscientes du potentiel des technologies de rupture. 80% de celles-ci (94% des grandes entreprises françaises), une proportion impressionnante, se considèrent comme précurseurs en matière d’adoption de technologies. Pour les PME, ce chiffre tombe cependant à 57 % (76% en France). Cela conduit à se demander si les fournisseurs de technologie devraient faire plus d’efforts pour permettre aux décideurs des PME de prendre une longueur d’avance.

Les risques des technologies de rupture

S’il semble exister un consensus sur le fait que la capacité perturbatrice des nouveaux processus tels que l’IoT (l’Internet des Objets) est essentielle pour conserver un avantage concurrentiel, les craintes relatives aux répercussions négatives de l’adoption de telles technologies restent fortement ancrées. 46 % des sociétés interrogées considèrent le risque de violation de la sécurité des données comme un motif de réticence. Parallèlement, 58 % d’entre elles estiment que les fournisseurs de technologies ne s’attachent pas suffisamment à garantir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données.

Une quête de conseils fiables

Une autre thématique courante est la frustration des participants vis-à-vis du manque d’informations disponibles lorsqu’ils cherchent à mettre en place de nouvelles technologies. En plus de déplorer la pénurie de conseils fiables, 29 % d’entre eux ont indiqué que l’absence d’informations sur les fournisseurs était l’un des principaux éléments nuisant à la recherche d’un nouveau prestataire en matière de technologie.

Les technologies de rupture vont continuer à transformer le monde du travail à un rythme rapide. S’il est crucial que les entreprises s’adaptent à ces changements, il est tout aussi important qu’elles le fassent en s’appuyant sur des informations précises et de première main, concernant les principaux enjeux. Cette étude de Webfleet constitue une introduction indispensable aux problèmes que des sociétés rencontrent avec l’adoption des nouvelles technologies. N’hésitez pas à consulter le rapport complet et l’infographie ci-dessous afin de vous faire une idée claire de cette question stratégique.

 

etude technologie TTT

S'abonner au blog Webfleet

Abonnez-vous pour recevoir des actualités et des conseils pour améliorer les performances de la flotte. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Veuillez fournir une adresse e-mail valide.
Sélectionnez le secteur d'activité.

Avec nous, vos données personnelles sont en sécurité. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Désolés, mais nous ne trouvons aucun résultat.

Chargement en cours

Rechercher sur le blog

Gestion de flotte