Les entreprises sont-elles prêtes pour le monde connecté ?

Ces dernières années, la croissance technologique a fortement accéléré. Et elle ne semble pas être sur le point de ralentir, bien au contraire !

Auparavant, les entreprises pouvaient prendre leur temps et s’inspirer de leurs pairs avant d’adopter de nouvelles technologies, attendant que celles-ci soient bien implantées, mais dans le monde actuel, il n’est plus possible d’agir ainsi sans craindre de se faire dépasser.

On attend désormais des entreprises qu’elles soient constamment aux manettes, à piloter leurs processus et leur environnement de travail pour aboutir à des services de plus en plus numériques et connectés.

Il semblerait que les dirigeants d’entreprise soient parfaitement conscients de cette mutation du paysage, mais sont-ils prêts à affronter le monde connecté ?

D’après la dernière étude de Webfleet, près de la moitié d’entre eux (47%) s’attendent d’ici les dix prochaines années à ce que l’intelligence artificielle fasse partie intégrante d’une journée de travail normale.

Cette étude, menée auprès de 1 400 dirigeants d’entreprises dans 7 pays*, a démontré qu’ils étaient 39% à penser que la réalité virtuelle serait bientôt intégrée dans les processus.

Plus d’un quart d’entre eux (28%) prévoient aussi que les voitures connectées seront utilisées régulièrement et 25% prévoient que les environnements de travail embarqués deviendront fréquents face au développement des véhicules autonomes.

Jusqu’à 21% d’entre eux vont même jusqu’à penser que les entreprises pourraient implanter des micropuces dans l’organisme de leurs employés. Peur ou vision ?

Plus concrètement, l’étude a également mis en lumière une préoccupation rencontrée par 43% des dirigeants, qui jugent que leur entreprise éprouvera des difficultés à suivre le rythme des évolutions technologiques.

Ces dernières années la croissance du télétravail a été favorisé par l’émergence de l’Internet des Objets (IdO).Les dirigeants d’entreprise restent à l’affût des avantages de l’IdO, notamment de l’agilité qu’il peut offrir aux employés et ils y adhèrent de plus en plus. Près des deux tiers (62%) des entreprises européennes déclarent que le télétravail est ou sera la norme pour leurs employés. Les trois quarts (74%) de nos voisins polonais affirment même que cela deviendra un mode standard de travail, contre seulement 56% des dirigeants français – ce qui reste toutefois une moyenne élevée.

L’étude a également identifié un écart entre les PME et les grosses sociétés qui permettent actuellement à leurs employés de faire du télétravail : 52% des PME offrent cette possibilité, contre 66% des grandes entreprises. Cette différence met en exergue un éventuel écart dans l’accès aux technologies connectées et les investissements dans ce domaine. Cette étude a révélé aussi que plus de la moitié (55%) des entreprises pensent que celles qui ne parviennent pas à adopter les processus numériques et l’Internet des objets s’exposent à un risque accru de mettre la clé sous la porte. En France notamment, 69% des dirigeants jugent que si les entreprises ne s’adaptent pas aux processus numériques, elles risquent de faire faillite. Ce chiffre est encore plus élevé chez nos voisins polonais et espagnols, avec respectivement 81% et 79%.

Il ressort donc clairement de cette étude que les entreprises comprennent globalement l’importance des technologies émergentes dans le monde des affaires, mais face à la croissance rapide et à la nature changeante des technologies, les dirigeants font preuve de prudence pour adopter de nouvelles façons de travailler et s’y adapter.

Les entreprises ne devraient-elles pas s’attacher à rechercher méticuleusement les technologies qui développeront et enrichiront leur capital business et humain, en plus de garantir leur résistance à l’épreuve du temps ? En sélectionnant des partenaires capables de leur apporter l’assistance dont elles ont besoin, elles seraient 100% à pouvoir rester à l’avant-garde du changement.

Téléchargez l’infographie

Pour aller plus loin :

Votre entreprise est-elle pionnière en matière de technologie ?

 

*Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne et Royaume-Uni.

S'abonner au blog Webfleet

Abonnez-vous pour recevoir des actualités et des conseils pour améliorer les performances de la flotte. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Veuillez fournir une adresse e-mail valide.
Sélectionnez le secteur d'activité.

Avec nous, vos données personnelles sont en sécurité. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Désolés, mais nous ne trouvons aucun résultat.

Chargement en cours

Rechercher sur le blog

Tendances et technologies