Comment optimiser votre activité à l’aide des données de vos véhicules ?

On ne peut nier que le terme « Big Data » est souvent mal employé. Mais lorsqu’il est appliqué aux données de flotte, il est parfaitement approprié.

Si l’on prend l’exemple de la télématique, les solutions SaaS telles que WEBFLEET traitent chaque jour des millions de données, ainsi que des centaines de messages et de positions GPS.

Ces ensembles de données complexes sont transmis aux gestionnaires de flotte sous la forme de rapports simples, leur permettant de réaliser des gains d’efficacité et de productivité, des améliorations de sécurité et des économies de coûts à l’échelle de l’entreprise.

Face à l’évolution de la technologie et au niveau de connectivité élevé des entreprises, les occasions d’exploiter les données de façon encore plus personnalisée et innovante se sont rapidement multipliées.

Nous allons ici évoquer cinq les moyens les plus surprenants et les moins connus d’utiliser les données de votre flotte afin de booster le résultat net de votre entreprise.

 

Sévir contre la mauvaise utilisation du carburant

Les solutions de gestion de carburant et des conducteurs, qui associent les données de transaction de carte de carburant avec la localisation du véhicule, la consommation de carburant, le comportement du conducteur et les informations relatives à l’entretien du véhicule peuvent être la clé pour une meilleure visibilité et une facilitation de la gestion du carburant.

Non seulement cette combinaison de flux de données peut permettre de mieux maîtriser les dépenses en améliorant la visibilité sur la consommation de carburant, mais elle peut aussi aider les entreprises à identifier les achats de carburant non autorisés ou les cas d’utilisation abusive.

Par exemple, les gestionnaires de flotte peuvent être immédiatement alertés si l’emplacement d’une transaction de carte et celui du véhicule ne correspondent pas.

 

Prendre des décisions plus avisées en matière de mobilité

L’évolution de la mobilité intelligente permet d’obtenir des données télématiques sur le kilométrage des véhicules et l’utilisation qu’en font les employés, afin de leur affecter des « budgets mobilité », à savoir des allocations mensuelles définies par les employeurs, sur les modes de transport les plus appropriés et économiques.

Il peut s’agir d’une voiture de fonction, d’un système de covoiturage, de transports en commun ou même d’un vélo électrique. Le concept de l’allocation de mobilité semble être en plein essor, notamment dans des pays comme l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique. Par conséquent, la télématique devrait jouer un rôle de plus en plus important dans le domaine des solutions de mobilité.

 

Réduire les temps d’arrêt des véhicules grâce à la maintenance préventive

Les systèmes de télématique peuvent effectuer des recherches approfondies en lisant les codes de diagnostic des moteurs afin de prévenir les gestionnaires de flotte lorsqu’un problème est susceptible de survenir. Ces derniers peuvent ainsi adopter une approche proactive en matière d’entretien, en rappelant les véhicules avant que des problèmes importants ne surviennent.

Lorsque les systèmes sont intégrés aux plateformes de gestion de flotte des prestataires de leasing, ce processus peut même se dérouler de manière automatique, allégeant ainsi la charge pesant sur le gestionnaire de flotte et le conducteur. De plus, les données véhicule peuvent être harmonisées entre plusieurs fabricants.

Il est possible d’envoyer automatiquement des notifications aux clients de flottes louées, leur indiquant quand il est nécessaire de procéder aux tâches d’entretien simples, telles qu’une vidange. Ces notifications peuvent s’appuyer sur le kilométrage du véhicule ou sur des intervalles de temps prédéfinis.

D’après une étude menée par Bridgestone et Highways England pendant 18 mois au Royaume-Uni, près des trois quarts des problèmes liés aux pneumatiques pourraient être potentiellement évités en améliorant l’inspection et l’entretien.

En numérisant le processus de surveillance des pneumatiques et des roues, on réduit de manière significative les risques d’erreur humaine, permettant ainsi d’identifier plus facilement les problèmes avant qu’ils ne compromettent la sécurité des conducteurs ou n’engendrent des immobilisations coûteuses.

 

Obtenir plus d’informations pour booster les performances de vente

Une force de vente peu performante peut coûter très cher aux entreprises, mais identifier les domaines d’amélioration peut leur demander beaucoup de temps.

Les données des véhicules peuvent se révéler particulièrement utiles pour gérer l’efficacité d’une équipe commerciale. Dans de nombreux cas, elles peuvent faire office de système d’alerte précoce, permettant de corriger les problèmes avant qu’ils ne s’enracinent.

Ces données, auxquelles les directeurs des ventes peuvent accéder au moyen de tableaux de bord ou de rapports simples, peuvent aller du nombre de rendez-vous avec des clients et des prospects à la durée moyenne des rendez-vous.

Les données de gestion de flotte peuvent également être intégrées aux systèmes CRM. Cela permet de comparer les données sur les trajets aux opportunités, aux contrats potentiels et aux contrats conclus et donc d’analyser l’efficacité individuelle de chaque représentant commercial.

 

Rendre sa conformité légale moins stressante

La gestion des déplacements professionnels des employés, des notes de frais et des déclaratifs d’imposition associés peut être une tâche laborieuse. Il est toutefois essentiel de mettre en place des processus solides si les entreprises souhaitent éviter d’avoir des ennuis avec les autorités.

En détaillant et en fournissant des preuves sur le nombre exact de kilomètres parcourus, par qui et quand, les systèmes de télématique peuvent aider à automatiser la charge administrative, améliorant ainsi la précision des données et libérant du temps pour les conducteurs, tout comme pour les équipes des ressources humaines et de la finance. De cette manière, il est également possible de valider les indemnités kilométriques des conducteurs.

Au moyen de leur “Driver Terminal” embarqué ou de leur smartphone, les conducteurs peuvent préciser si un déplacement est privé ou professionnel.

À l’aide d’une application telle que Webfleet Logbook (page en français à venir), les conducteurs peuvent également accéder directement à leurs carnets de route individuels afin d’ajouter des informations pertinentes complémentaires, via un ordinateur ou un appareil mobile, garantissant ainsi l’exhaustivité des registres. Il est alors possible de générer des rapports dédiés aux frais kilométriques et de les exporter directement dans les comptes de l’entreprise.

Vous souhaitez découvrir comment les solutions de gestion de flotte peuvent vous aider à tirer le meilleur parti des données de vos véhicules ? Demandez un rendez-vous avec un de nos conseillers.

S'abonner au blog Webfleet

Abonnez-vous pour recevoir des actualités et des conseils pour améliorer les performances de la flotte. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Veuillez fournir une adresse e-mail valide.
Sélectionnez le secteur d'activité.

Avec nous, vos données personnelles sont en sécurité. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Désolés, mais nous ne trouvons aucun résultat.

Chargement en cours

Rechercher sur le blog

Gestion de flotte